Lumière du temps, réponse du vent

Publié le par Murielle Morier

Lumière du temps, réponse du vent

Prière aux vents du soir de Bruno Aubert

Le pitch : La narratrice se penche sur son passé et livre à son fils une confession qui prend la forme d’une histoire incroyable, survenue quelque temps avant sa naissance.

La trame : L’action se déroule aux États-Unis, à la fin des années 50. Un couple aspire à une vie saine parfois rude mais quoi qu’il advienne toujours remplie de bonheurs simples. Pour ce faire, loin du tumulte de la ville, rien de mieux que d’exploiter une ferme. L’homme et la femme s’adonnent alors avec dévotion aux durs travaux des champs. Et, comme un rituel immuable, la femme, à la tombée de la nuit, offre avec constance une « prière aux vents du soir ». Un soir justement, sa supplique ne restera pas sans réponse… Se pourrait-il que ses mots essaimés aux quatre vents soient parvenus jusqu’à ces voyageurs égarés à la beauté troublante : un homme, Tybalt, et sa compagne, Aktée, qui viendront alors tambouriner à la porte ?

Le message : les belles histoires d’amour sont éternelles par-delà le temps et l’espace et ceci, quel que soit le type de véhicule qui les convoie jusqu’à nous.

Un extrait : « Je songeais à la prière adressée aux vents du soir et je fus dès lors certaine que quelque chose d’infiniment plus grand que ce que nous pourrions un jour comprendre était à notre écoute. Qu’importe le nom qu’on lui donne et qu’importe aussi le lieu que l’on choisit pour lui parler, il n’est jamais sourd, même s’il ne répond pas toujours. Pour moi, il est le vent du soir. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article