Comme des bêtes

Publié le par Murielle Morier

Comme des bêtes

Sangliers de Pascal Ruter

Le pitch : Lilly, une jeune Sanglochonne (issue d’un métissage entre sangliers et cochons), tente de fuir le régime totalitaire qui s’installe au sein de son peuple.

Le fond de l’histoire : Jusqu’ici le paisible peuple des sangliers menait sa vie en père Peinard dans la forêt sans trop se poser de questions. Leur quotidien était juste de temps à autre perturbé par leur ennemi historique : les terribles chasseurs, autrement dénommés les Deux Pattes, contre lesquels il fallait faire front commun pour s’en protéger.
Mais lors d’un hiver particulièrement rigoureux, le doyen, La Gonfle, perçu par tous comme un grand sage, radicalise son discours. Plus question d’accepter les sangliers estropiés et encore moins les Sanglochons qui seraient responsables de tous les malheurs du monde. Les soies de Lilly ont de quoi frémir d’horreur. C’est alors le début de l’exode pour cette courageuse héroïne qui jusqu’au bout mettra un point d’honneur à lutter contre la tyrannie et l’injustice pour défendre la cause des humbles et des opprimés.

Le message :

Ce roman rend hommage à la fable de George Orwell La Ferme des animaux publiée en 1945 qui, en son temps, dénonçait les violences en tout genre, les abus de pouvoir et les discriminations pour expliquer en termes accessibles les rouages des dictatures.
Ici, sous couvert de la métaphore animalière, en même temps qu’une réflexion sur le pouvoir politique, l’auteur pointe du doigt les difficultés, voire l’incapacité de n’importe quelle communauté humaine à se prémunir contre certaines dérives autoritaires. Pas très réjouissant.
Alors, à l’heure où les libertés se réduisent comme peau de chagrin et la haine de l’autre prend tous les visages imaginables, ce livre destiné à la jeunesse aura forcément une résonance particulière dans un doux pays où il pourrait faire si bon vivre. En espérant qu’il fasse réfléchir la nouvelle génération et qu’elle discerne où se tapit la vérité…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article